Les phobies – SOS Trousse de 1er Secours

TOUT CE QUE L’ON NE VOUS A JAMAIS APPRIS POUR SURMONTER ET VOUS LIBERER DE VOS PHOBIES DEFINITIVEMENT

Identifiez vos phobies, pour enfin vous en libérer !

Cette formation est vitale. Elle a déjà permis à des milliers de personnes de se libérer et de comprendre ensemble ce qui vous bloquez, limitez et vous couper de la Réussite.
Nous allons diviser ce travail en deux phases :
Phase 1 : elle consiste à vous aider à nommer les phobies auxquelles vous êtes encore attachées, à faire remonter à la conscience celles que vous ignorez et qui vous poursuivent tout au long de votre vie malgré vous.
Phase 2 : elle va vous emmener vers la compréhension, la source, les causes de ces phobies, l’acceptation de ce qu’elles sont. Elle va vous donner les clés, le processus pour vous libérer de ces phobies afin de prendre le chemin de la Réussite.

 

Qu’est ce qu’une phobie ? Crainte angoissante et injustifiée d’une situation, d’un objet ou de l’accomplissement d’une action. Symptôme prévalent des névroses obsessionnelles, caractérisé par une réaction d’angoisse ou une répulsion ressentie devant le même objet, la même personne ou une situation bien déterminée.

Il est important de différencier l’émotion de l’émotionnel, ce qui pour moi est fondamentalement diffèrent. Une émotion est positive et vous amène vers la vie ; l’émotionnel est une énergie issue du passé, qui crée de la souffrance, alourdit le corps et les cellules et de ce fait, freine, entrave la réalisation.

Ici nous allons conscientiser les principales phobies qui ralentissent, empêchent, ferment le chemin vers la Réussite.

PHASE 1 : NOMMER LES PHOBIES

Quelles sont les phobies qui vous correspondent et qui font partie de votre vie ? Listez-les, si possible sans en omettre. Je vous propose une liste d’inspiration qui vous permettra d’éclairer votre introspection. Certaines vous concernent, d’autres moins ; vous allez rencontrer celles qui vous parlent et correspondent à ce que vous vivez dans votre quotidien.

  1. Je vous accompagnerai en énergie et en vibrations d’amour, pour vous aider à gérer votre émotionnel afin de ramener à la conscience, les peurs, les oublis, la méconnaissance ou même celles occultées. Je peux vous aider en repérant vos déséquilibres cellulaires et énergétiques (intelligence émotionnelle), en lien avec ces peurs, pour mettre en lumière ce qui vous bloque. (SPIR)

A quoi ça sert de nommer ces phobies ?

Cela sert à commencer à comprendre le pourquoi de ce qui vous empêche de réussir. Il est essentiel de voir quels sont vos freins, donc vos phobies, si vous voulez obtenir un résultat concret.

Qu’est ce que les phobies ont comme effet sur vous ?

Justement ces phobies qui se terrent à l’intérieur de votre corps vous freinent, vous empêchent d’oser, de mettre en route vos projets, de réaliser vos envies, d’aller à la rencontre des gens, de vous exprimer, de montrer et vivre votre vraie valeur. Mais c’est aussi une des causses de la répétition de scénarios souvent lourds et désagréables à vivre.

Qu’est ce que cela a comme conséquences si vous ne vous en séparez pas ? Vous restez avec votre vécu ancien, vos vielles habitudes, vous ne changez pas, vous ne vous améliorez pas, vous n’agissez pas dans le présent, mais, toujours en fonction des phobies qui vous bloquent. Donc vous ne vous sentez pas libre, vous n’arrivez pas à accomplir vos envies, à atteindre vos objectifs, à réaliser vos rêves. Dans le cas de scénarios à répétition, le risque est de perdre courage, foi en soi et en la vie. Donc vigilance et conscience pour  aller vers le changement et éviter ainsi la récurrence d’expériences douloureuses …

Si vous vous en séparez, qu’est ce que cela va vous permettre de vivre ?

Vous allez enfin pouvoir vivre réellement votre propre histoire, vivre dans votre Présent, vivre vos envies,  réaliser vos rêves et goûter à la Réussite dans différents domaines !

PHASE 2 : D’OU PROVIENNENT-ELLES ?

Ces phobies que vous avez en vous sont issues et appartiennent souvent à votre passé. Elles ont été engendrées par vos expériences, votre venue au monde, votre éducation familiale, religieuse, professionnelle, votre manière de vivre jusqu’à ce jour. Je vous cite quelques situations…

Lors de votre naissance, voir même avant, vous n’avez pas été accepté, pas souhaité, pas désiré, on ne voulait pas une fille mais un garçon ou l’inverse, pas de jumeaux. Quand vous étiez dans le ventre de votre mère, elle a subit des traumatismes, des agressions, des violences verbales ou physiques. Vous êtes un enfant issu d’un viol ; le père est parti dès la naissance, pas de parents ou un seul parent pour assumer votre éducation. Manque d’amour paternel ou maternel ou les deux.

A l’école on ne vous a pas reconnu et on vous a traité d’incompétent(e), d’incapable, de nul (le), vous n’y arriverez pas, vous n’êtes pas assez intelligent(e), vous ne ferez jamais rien dans votre vie…

A la maison dans votre entourage familial, manque de réussite, manque d’argent, manque d’amour,  difficulté à donner de l’amour, manque de tendresse, pas été là quand vous en aviez le plus besoin, manque d’écoute, tu n’as pas le choix, il faut faire comme cela c’est la seule manière, mon père à fait comme ça et mon grand-père avant, donc il faut faire de même, ne pas sortir du cadre, c’est la seule manière de vivre, suivre la lignée.

Dans votre vie professionnelle, un échec, ce qui engendre la peur du manque de compétences, de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas réussir. Peur de ne pas réussir à convaincre, de ne pas savoir contrôler, enseigner, manager, diriger.

La vie personnelle. Rencontre amoureuse, vécu douloureux et vous n’osez plus rencontrer quelqu’un. Solitude, critiques, jugés par des personnes de votre entourage donc vous vous sentez encore plus rabaissés, pas compris, ignorés, laissés de côté. Et encore de nouvelles phobies qui s’accumulent.

Ces phobies, au-delà de la conscience et de vos propres expériences peuvent ne pas vous appartenir, être le résultat d’un héritage bien encombrant et dont vous ignorez la source. A nouveau, le discernement est important pour percevoir leur origine, accepter ce qu’elles sont, à qui elles appartiennent et vous en libérer.

Comment se passe le phénomène ? Ces phobies que vous gardez en vous, vont attirer inconsciemment des situations de vies qui correspondent à ces phobies. Vous risquez dès lors de vivre des expériences à répétition, donc malheureusement toujours plus de phobies.

« Il est impératif que je pense à m’en libérer au plus vite pour qu’enfin je puisse vivre pleinement et en confiance, chaque instant qui se présente dans ma vie. »

  1. Mon travail sera de vous accompagner à lever le voile sur la source première de ces phobies, de vous aider à visualiser d’où elles proviennent ou simplement d’accepter l’héritage voir même d’ignorer leur origine. Sachez que certaines images et prises de conscience peuvent vous être utiles mais dans certains cas, il est adéquat d’ignorer la source et de se libérer en confiance sans chercher et nourrir le mental. Je vous aiderai en percevant les déséquilibres cellulaires et énergétiques présents en chacun, en vous renvoyant à votre intelligence émotionnelle pour mieux accueillir vos phobies avec Amour et indulgence. (SPIR)

Mais comment se libérer de ces phobie qui m’accompagnent et me poursuivent partout où je vais ?

Pour approfondir ce sujet, il est important de passer à la phase 2.

PHASE 3 : LE PROCESSUS POUR LES VAINCRE

Après avoir pris conscience de ces phobies, de les avoir les nommées, de les reconnaître, d’en percevoir la source, ou simplement de les accueillir, je vous propose de commencer à vous en libérer.

Qu’elles fassent encore partie de votre vie ou pas, osez rencontrer vos phobies, accepter qu’elles soient encore là, alors que vous aimeriez bien pouvoir vivre sans elles, était le début du processus par lequel il faut  impérativement passer pour commencer à pouvoir s’en débarrasser.

Etape primordiale qui ne peut être évitée si l’on veut vraiment être dans la capacité de s’alléger et de pouvoir continuer votre vie libre de celles-ci. Pensez-y car il vous faudra approfondir encore et encore ces étapes durant votre vie.

Ignorer cette étape est la meilleure manière de les conserver et de continuer votre parcours de vie en les trainant derrière vous. Ce qui va certainement vous empêcher d’atteindre cette Réussite que vous espérez et souhaitez vivre quotidiennement. Soyez l’architecte de votre Vie !

  1. Dès lors, l’étape de prise de conscience accomplie, je pourrai commencer avec vous, une déprogrammation cellulaire (SPIR), avec les aspects de vous-même mis en lumière, pour vous aider à reprogrammer Confiance et Réussite. Je vous aiderai à pulser et transmuter ces énergies qui vous ralentissaient, afin qu’elles deviennent vos forces et vos clés du changement. Faites-vous ce cadeau !

D’autres étapes seront peut-être utiles, car certaines phobies sont tellement enfuient, que le temps est nécessaire pour que le travail opère et que l’énergie que je vous partage oeuvre vers la Réussite et la libération.

Vous apprendrez avec l’entraînement à mieux gérer vos phobies et les réactions émotionnelles qui s’en suivent. Soyez indulgent avec vous-même, un pas après l’autre, une Réussite après l’autre pour déployer  et vous reconnecter à votre Puissance !

Toutes ces étapes que vous découvrirez, pour atteindre l’objectif… QUITTER LES PHOBIES ETAPE VERS LA REUSSITE, font partie de ma méthode spécifique * SPIR *

Elles vous sont proposées pour vous permettre de lâcher, de vous débarrasser, de dissoudre ces phobies pour qu’enfin en Amour avec vous-même, vous soyez libre et puissiez prendre « Le chemin vers la Réussite » en y restant définitivement.

 

Liste d’inspiration pour nommer les principales phobies

LA CLAUSTROPHOBIE

La claustrophobie ou peur des endroits clos est l’une des phobies les plus fréquentes parmi la population. Il s’agit de la peur d’être enfermé dans un lieu clos comme un ascenseur ou de se retrouver dans un lieu exigu avec beaucoup de personnes autour de soi.

L’AGORAPHOBIE

L’agoraphobie est la peur de se retrouver dans des espaces ouverts ou des lieux publics. Contrairement à ce que l’on croit souvent, l’agoraphobie n’a pas peur des gens mais plutôt de se retrouver dans une situation où il serait « pris au piège », dans un lieu où il ne pourrait s’échapper d’une foule (exemple dans une salle de concert ou cinéma).

LA BRONTOPHOBIE

Ce terme vient du grec brontê (le tonnerre). Il désigne une peur excessive de certains phénomènes météorologiques comme un orage ou des éclairs… C’est une phobie assez courante, mais aussi l’une de celles dont on guérit le plus facilement.

L’ACROPHOBIE

L’acrophobie à ne pas confondre avec le vertige est la peur de se retrouver à une certaine altitude, même si l’endroit est très sécurisé. Face au vide, les acrophobes font une crise d’angoisse. C’est pourquoi ils évitent systématiquement les lieux en hauteur.

L’AEROPHOBIE

La peur de l’avion concerne beaucoup de voyageurs. Dans le cas de l’aérophobie, la personne ressent les symptômes d’une véritable crise d’angoisse voire de panique et  se trouve parfois dans l’incapacité d’embarquer.

LA PHOBIE SOCIALE

La timidité touche un grand nombre de personnes à des degrés divers. On parle de phobie sociale quand une personne souffre d’une timidité excessive, gênante ou handicapante. Cette peur d’interagir avec autrui pousse certaines personnes à se refermer sur elles-mêmes et les handicape au quotidien.

L’HYPOCONDRIE

L’hypocondrie se caractérise par l’impression d’être toujours malade et d’avoir attrapé quelque chose de grave. Certains hypocondriaques ont une crainte plus précise du cancer si bien que lôn a forgé un terme spécifique : la Cancérophobie. Dans ce cas, la moindre gêne physique est interprétée comme la conséquence d’une tumeur. Il ne faut pas confondre hypocondrie et nosophobie (peur d’être contagieux) ou latrophobie ( mot qui désigne la peur d’aller chez le médecin).

L’HEMOPHOBIE OU HEMATOPHOBIE

Toujours dans le registre médical, l’hémophobie désigne la peur du sang ou des plaies. A la vue du sang, certaines personnes font même un malaise vagal : c’est une conséquence spectaculaire de la phobie, mais beaucoup moins fréquente qu’on ne pourrait le croire.

L’EMETOPHOBIE

On appelle émétophobes les personnes qui ont peur de vomir. Il est vrai que personne n’aime ça, mais les personnes phobiques redoutent vraiment d’être malades ou même de se trouver près de quelqu’un qui vomit. Elles évitent toutes les situations à risque comme les sorties dans les bars ou les boîtes de nuit, ou encore les longs trajets en voiture ou en avion.

LES ZOOPHOBIES

Impossible de clore ce top 10 des phobies les plus fréquentes sans parler de la peur que nous inspirent certains animaux. Les animaux les plus craints ne sont pas les plus gros puisqu’il s’agit des araignées en tête de liste, puis des serpents, des chiens et mêne des oiseaux. Toutes les espèces qui piquent sont redoutées et cela concerne aussi bien les abeilles que les méduses !

a
457 BigBlue Street, NY 10013
(315) 5512-2579
everlead@mikado.com